Le Théâtre de la Maladrerie : un petit théâtre

Théâtre de la Maladrerie

Naissance de la Maladrerie

Une amitié commune, quatre individus, des éclats de rire, de grandes tirades lyriques, une passion dévorante pour l'espace des planches ainsi qu'un besoin d'assumer du rêve et des jeux d'enfants, même sous le déguisement de l'adulte : il n'en fallait pas plus pour que naisse la Compagnie du Radeau.
Mais, très vite, un besoin s'est fait sentir : il fallait un lieu où vivre une telle aventure. Et, au hasard de pérégrinations, coup de cœur collectif pour la grange de la rue du Calvaire, à Walcourt ; les imaginations fantasment et la vision du lieu se crée dans les yeux de chacun. Un 19 août de l'année 1996, la compagnie jette l'ancre. Dès lors, ils travaillent passionnément à la réalisation de leur lieu, de votre lieu.
Ce lieu, à l'état brut, était déjà magnifique, calme, serein, jouxtant l'ancien cimetière. Résultat après l'achat et les transformations : une salle de spectacles, un nouveau théâtre dans la province de Namur, dans une région en plein développement, à une quinzaine de minutes de Charleroi, non loin des barrages de l'Eau d'Heure.

C'est comme ça qu'est né, en septembre 1998 le "Théâtre de la Maladrerie-Cie du Radeau" (appellation officielle de notre asbl). Depuis, c'est par dizaines que se comptent, les aficionados réguliers de notre lieu pluridisciplinaire.

"Le théâtre, reflet de l'homme et miroir de l'âme. Lorsque le brigadier frappe les planches, un autre univers commence. Le métier des baladins crée sous nos regards éblouis un monde magique où tout devient possible mais cet univers est aussi le reflet d'une société en manque de rêves qui se cherche. Le théâtre offre, enfin, le spectacle de l'existence humaine. Chaque théâtre décide de la place qu'il accorde à son public, actif ou tenu à distance. Nous, nous avons décidé de vous donner toute la place. Bienvenue au petit théâtre de la Maladrerie".

P. Riéga

Extrait de l'Edito du numéro 1 du bulletin d'information
"En compagnie du radeau" - septembre 98